Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
07 Dec

Prix des péages : les automobilistes se sont fait rouler

Publié par Diarium  - Catégories :  #Economie-Finance

Prix des péages : les automobilistes se sont fait rouler

Heureux comme un concessionnaire d'autoroutes. Dans son premier rapport annuel sur le secteur publié hier matin, le gendarme du rail et de la route, l'Arafer, révèle que le gel des prix des péages, ordonné par l'Etat en 2015, va en réalité coûter environ 500 M€ de plus aux automobilistes sur les vingt années à venir.

 

Début 2015, en pleine polémique sur la rente des autoroutiers, dénoncée dans un rapport de l'Autorité de la concurrence, le gouvernement et la ministre de l'Environnement, Ségolène Royal, décident que la hausse des péages, pourtant mécanique chaque année, n'aura pas lieu. En avril de la même année, les ministères de l'Economie et de l'Environnement et les concessionnaires signent un protocole d'accord. Celui-ci entérine une prolongation de la durée des concessions en échange d'investissements supplémentaires sur le réseau.

 

Oublié le cadeau aux automobilistes ! L'accord prévoit un rattrapage du gel de 2015, étalé entre 2019 et 2023, de l'ordre de + 0,23 % à + 0,82 % selon les concessions. Dans son rapport, l'Arafer enfonce le clou. Non seulement cette année blanche n'a pas profité aux automobilistes mais, pire, elle va leur coûter un demi-milliard d'euros de plus sur la durée restante des concessions.

 

Par ailleurs, l'Arafer a calculé que pour 2015, le résultat net pour l'ensemble des sociétés d'autoroutes a augmenté de 16,5 % (14,9 % pour les sept historiques) et les dividendes de 127,5 %. « Nous ne sommes pas des procureurs, ni des juges, ni des donneurs de leçons, s'est défendu Bernard Roman, le président de l'Arafer, soucieux d'éviter une polémique. Je ne donne que les chiffres. » Contactés, les différents ministères se sont renvoyés la responsabilité du dossier. Et ni l'Association française des sociétés d'autoroutes ni les principaux concessionnaires n'étaient en mesure hier de répondre à nos questions.

 

 

 

Source : Boursorama

Commenter cet article

À propos

Un regard neuf sur l'actualité basé sur des sources fiables.