Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 Sep

Les sites de ventes immobilières entre particuliers bientôt interdits ?

Publié par Diarium  - Catégories :  #Monde-Politique

Les sites de ventes immobilières entre particuliers bientôt interdits ?

Une annonce étonnante affole le monde de l’immobilier depuis plusieurs jours. Relayée par plusieurs médias dont Libération et Alliance Immo, la rumeur prétend qu’à compter de janvier 2017, les particuliers seront dans l’obligation de faire appel à une agence immobilière pour vendre leur logement.

 

Deux députés socialistes, Jacques Cresta et Sylviane Bulteau, auraient soulevé une question au gouvernement pour que « le marché parallèle de l’immobilier » soit règlementé. En cause : les sites d’annonces tels que Le Bon Coin, PAP ou hello-immo.fr, qui séduisent de plus en plus les particuliers tentés de vendre leur bien rapidement et à moindres frais. Le développement de cette pratique déplairait fortement au gouvernement qui ne touche pas de taxes sur ces transactions. Si 35% des particuliers vendent en effet leur bien par leurs propres moyens, 60% font appel à des professionnels du monde de l’immobilier et 5% à des notaires (source service de presse du C.S.N. avril 2012). Si cette nouvelle mesure était adoptée, les particuliers seraient contraints de faire appel à une agence immobilière, à moins de payer une amende équivalant à 6% du montant total de la transaction. La secrétaire d’État aurait déclaré qu’il y a urgence à redonner aux sites d’annonces leur véritable vocation qui est de vendre des objets et non des maisons ou des appartements.

 

Finalement cette rumeur a été démentie par la ministre du Logement Emmanuelle Cosse qui a déclaré qu’il n’était pas question d’imposer quoi que ce soit aux propriétaires. Jusqu’à preuve du contraire, ces derniers pourront donc continuer à poster leurs annonces immobilières sur les sites réservés aux particuliers.

 

 

 

Source : La Depeche

Commenter cet article

À propos

Un regard neuf sur l'actualité basé sur des sources fiables.