Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 Aug

Grossesse : Le paracétamol favoriserait les troubles du comportement

Publié par Diarium  - Catégories :  #Social-Santé

Grossesse : Le paracétamol favoriserait les troubles du comportement

Les enfants nés de mères ayant consommé du paracétamol pendant leur grossesse auraient plus de risque de souffrir de troubles du comportement, selon une étude menée par des chercheurs britanniques et publiée lundi. Cette molécule n'est pourtant pas contre indiquée chez les femmes enceintes.

 

Consommer du paracétamol pendant la grossesse pourrait augmenter le risque de troubles du comportement chez le futur enfant. Pourtant, les recommandations sanitaires et les centres de soin autorisent les femmes enceintes à utiliser la molécule. Cette dernière est par exemple indiquée par l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) aux femmes enceintes en cas de « douleur légère à modérée » et à « dose optimale », c'est-à-dire 3 ou 4 g maximum par jour, à raison de 500 mg ou 1 g à chaque prise.

 

7 800 femmes interrogées

 

Cette autorisation a cependant été remise en cause dans une étude menée par des chercheurs de l'université de Bristol (Royaume-Uni), dont le travail a été publié lundi dans le Journal of American Medical Association – Pediatrics. Les scientifiques se sont intéressés à 7 800 femmes, à leur consommation de paracétamol entre la 18e et la 32e semaine de grossesse et cinq ans après, ainsi qu'à la consommation de leur partenaire. Quant aux enfants, une fois l'âge de sept ans atteint, ils ont rempli un questionnaire.

 

Bilan : 7 % des enfants étudiés présentaient des problèmes de comportements et ce trouble était davantage présent chez les jeunes dont les mères s'étaient soignées au paracétamol pendant leur grossesse. L'exposition in utero à la substance favoriserait également l'apparition de symptômes d'hyperactivité, note Pourquoi Docteur. En revanche, la consommation de la molécule par les pères suivis par les chercheurs n'a eu aucun effet sur les fœtus.

 

 

 

Source : OuestFrance

Commenter cet article

Archives

À propos

Un regard neuf sur l'actualité basé sur des sources fiables.