Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 Jul

La croissance économique américaine déçoit

Publié par Diarium  - Catégories :  #Economie-Finance

La croissance économique américaine déçoit

La croissance aux Etats-Unis a déçu les attentes au deuxième trimestre sous l’effet d’une chute des investissements et malgré une consommation des ménages dynamique, selon la première estimation du département du Commerce publiée vendredi.

 

Entre mai et juin, le produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis a crû de 1,2% en rythme annualisé et en données corrigées des variations saisonnières, alors que les analystes se montraient bien plus optimistes et tablaient sur +2,6%.

 

Point noir supplémentaire, le ministère a également révisé à la baisse ses chiffres au premier trimestre, à 0,8% contre 1,1% initialement annoncé.

 

Au deuxième trimestre, la première économie mondiale a pourtant pu compter sur son moteur traditionnel, la consommation des ménages, qui a connu une forte poussée (+4,2%) et une accélération par rapport aux +1,6% du premier trimestre.

 

Les Américains se sont notamment rués sur les biens de consommation dont les achats ont flambé de 6,8%, soit la plus forte hausse enregistrée depuis près de six ans.

 

Le commerce extérieur, qui pesait ces derniers mois sur la croissance américaine en raison du renchérissement du dollar, a par ailleurs apporté une contribution positive au deuxième trimestre.

 

Les exportations ont rebondi (+1,4% contre -0,7% au premier trimestre) tandis que les importations ont continué de se replier (-0,4%) par rapport au trimestre précédent, indique le ministère.

 

Mais ce dynamisme a toutefois été en partie compensé par l’effondrement des dépenses d’investissement privé qui ont connu leur plus forte chute depuis sept ans (-9,7%).

 

Dans le détail, l’investissement des entreprises a continué de fléchir (-2,2%) pour le troisième trimestre consécutif tandis que celui des particuliers dans l’immobilier a fondu de 6,1%, après avoir bondi de 7,8% au cours des trois premiers mois de l’année.

 

L’Etat et les collectivités ont également contribué à freiner la croissance américaine, en réduisant leurs dépenses de 0,9% par rapport au premier trimestre, un recul sans précédent depuis deux ans.

 

Avec sa hausse de 1,2%, la croissance américaine au deuxième trimestre se situe bien en deçà de la moyenne annuelle enregistrée entre 2012 et 2015, selon les données du ministère.

 

 

 

Source : Journal de Montreal

Commenter cet article

Archives

À propos

Un regard neuf sur l'actualité basé sur des sources fiables.