Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 May

Vodafone a plongé dans le rouge

Publié par Diarium  - Catégories :  #Economie-Finance

Vodafone a plongé dans le rouge

Le groupe de télécommunications britannique a subi de plein fouet les charges fiscales au Luxembourg.

 

Vodafone a annoncé mardi avoir plongé dans le rouge lors de l'exercice 2015-2016 (clos fin mars).

 

L'inscription dans ses comptes de charges fiscales au Luxembourg en est la cause.

 

Entre le 1er avril 2015 et le 31 mars 2016, Vodafone a subi une perte nette de 4 milliards de livres (5,6 milliards de francs), contre un bénéfice net de 5,76 milliards de livres lors de l'exercice précédent.

 

Le groupe a expliqué avoir enregistré notamment une réduction de plus de 3,2 milliards de livres de ses actifs d'impôts différés au Luxembourg, en raison de la réévaluation d'investissements comptabilisés dans ce pays. Vodafone a prévenu qu'il comptait lisser ces pertes au Luxembourg pendant des années dans la présentation de ses comptes.

 

Sur le plan opérationnel, le groupe a subi des effritements de 3% de son chiffre d'affaires, à près de 41 milliards de livres, et de 2,5% de son bénéfice brut d'exploitation, à 11,6 milliards de livres. Il a souffert d'un impact défavorable des taux de change.

 

Concurrence exacerbée

 

Hors effets de change, son chiffre d'affaires a grimpé de 2,3%. Bien qu'il ait subi en Europe l'impact d'une concurrence exacerbée, ses deux principaux marchés, l'Allemagne et l'Italie, ont recommencé à élever leurs revenus en fin d'exercice. Ses affaires ont davantage prospéré sur ses nouveaux marchés (Afrique, Moyen-Orient et Asie-Pacifique).

 

Hors effets de change, son revenu brut d'exploitation a lui aussi progressé, de 2,7%. Vodafone a mis en avance des contrôles des coûts attentifs et des synergies meilleures que prévues avec Ono, le câblo-opérateur espagnol acquis pour 7,2 milliards d'euros en 2014.

 

Le groupe a assuré par ailleurs continuer d'avancer dans la mise en place de «Project Spring», un vaste plan d'investissement de 19 milliards de livres en deux ans notamment en Europe et en Inde afin d'y étendre le réseau et d'y accélérer la vitesse des connexions. Il a expliqué que sa couverture de la population atteignait 87% pour le 4G en Europe et 95% dans certaines zones urbaines ciblées de l'Inde pour le 3G.

 

Pour l'exercice en cours, il prévoit une hausse de 3 à 6% de son résultat brut d'exploitation hors effets des cessions et acquisitions, autour de 11,9 milliards de livres.

 

 

Source : Le Matin

Commenter cet article

Archives

À propos

Un regard neuf sur l'actualité basé sur des sources fiables.