Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 Apr

Forte secousse en Charente-Maritime : il s'agit d'un séisme de magnitude 5

Publié par Diarium  - Catégories :  #Nature-Environnement

Forte secousse en Charente-Maritime : il s'agit d'un séisme de magnitude 5

Le tremblement de terre s'est produit entre La Rochelle et Rochefort. Il s'est largement ressenti dans l'Ouest de la France.

 

De La Rochelle à Rochefort en passant par Saintes, vous avez été nombreux à ressentir pendant quelques secondes une forte secousse ce jeudi vers 8h45. Il s'agit d'un tremblement de terre, confirme le Réseau national de surveillance sismique joint ce jeudi peu après 9 heures. Aucune victime n'est à déplorer.

 

Ce qui s'est passé

 

La préfecture de la Charente-Maritime communique : "Une forte secousse a été ressentie à 8h46 ce matin. D'après les informations reçues, elle est imputable à un séisme de magnitude 5,2 dont l'épicentre se situe entre La Rochelle et Rochefort, dans le secteur d'Aytré.

 

A cette heure, cet événement n'a pas donné lieu à des demandes de secours auprès des sapeurs-pompiers. Un recensement plus précis des conséquences a été lancé par les services de la préfecture, en lien avec les sapeurs pompiers, la gendarmerie et les autres services de l'Etat."

 

Le séisme s'est produit à 21km de profondeur. Des sites importants, comme l'usine Alstom à Aytré, ont été évacués. Tous les employés se trouvaient ce jeudi matin à l'extérieur du bâtiment. A La Rochelle, le commissariat ainsi que des écoles ont été évacués.

 

A Angoulins, une femme nous indique que des morceaux de plafond sont tombés chez elle. A La Rochelle, une autre habitante a vu les objets de son appartement renversés par la secousse, tandis que dans le quartier de Bel-Air, une femme affirme avoir senti son immeuble "bouger" et " se balancer" de gauche à droite pendant quelques secondes. : "Nos plantes qui étaient sur le bord de la fenêtre en sont tombées !"

Témoignage d'un élève du lycée de l'Atlantique à La Rochelle : "Nos murs ont bougé, nos ordi." Non, il ne s'agit pas d'une explosion comme l'a redouté Olivier : "J'habite à 20 mètres de la place de la mairie à La Rochelle, au premier étage d'un immeuble de 3 étages. J'ai cru qu'une bombe ou qu'une bonbonne de gaz avait explosé, les murs ont tremblé si fortement que je redoutais un effondrement."

 

L'île d'Oléron n'est pas en reste. On nous informe qu'au Château-d'Oléron, la terre a aussi tremblé.

 

Au-delà de la Charente-Maritime

 

La secousse a été largement ressentie dans l'Ouest de la France, jusqu'à Niort, Poitiers et en Vendée selon les premiers témoignages. Angoulême a été touché par le phénomène aussi. Voici ce qu'Antoine, un Angoumoisin, nous rapporte : "Suite au tremblement de terre, des tuiles sont tombées dans mon jardin à Angoulême, des fissures sont apparues dans un mur porteur et des objets sont tombés."

 

 

Commenter cet article

Archives

À propos

Un regard neuf sur l'actualité basé sur des sources fiables.